BFM Business

Moody's s'invite dans la campagne présidentielle française

-

- - -

L’annonce est tombée ce lundi soir : Moody’s envisage de priver la France de son triple A. La perspective de la note française passe de stable à négative. L’instabilité économique de l’Union européenne est en cause.

Mais c'est également un message adressé aux candidats à l’élection présidentielle. Moody’s souligne également la détérioration continue de la dette française plaçant le pays dans une position délicate parmi les Etats les mieux notés.