BFM Business

G7: la France a trouvé un "très bon accord" avec les Etats-Unis sur la taxe Gafa selon Emmanuel Macron

Source de discorde entre la France et les Etats-Unis, la taxe sur les géants du numérique sera maintenue par la France jusqu'à ce qu'un accord fiscal soit trouvé au niveau international en 2020.

Le vin français ne devrait pas trinquer. Alors que Donald Trump menaçait la France de représailles sur le vin français si le pays ne retirait pas sa taxe sur les géants du numérique, il semble que la hache de guerre soit enterrée. Lors du point presse final à l'issue du G7 de Biarritz, Emmanuel Macron s'est félicité d'avoir trouvé avec Donald Trump "un accord qui est bon de part et d'autre".

La France s'engage en effet à retirer sa taxe ainsi qu'à rembourser les entreprises qui l'auront payé à condition qu'un accord soit trouvé au niveau international d'ici 2020 pour moderniser les règles fiscales.

"Nous avons dans nos économies des situations injustes où des acteurs ne paient pas d'impôts, a assuré le président français. La France veut régler le problème au niveau international. Nous allons travailler pour trouver un accord en 2020 au sein de l'OCDE pour harmoniser les règles fiscales."

Pour rassurer le président Trump, Emmanuel Macron a ainsi précisé que la taxe serait remboursée aux entreprises principalement américaines qui y seront soumises dans l'Hexagone. 

Questionné en fin de conférence sur le sujet, Donald Trump a semblé cependant vouloir esquiver la question. "Nous avons vu votre épouse boire un verre de vin de français, l'a interrogé une journaliste. Avez-vous trouvé un accord avec la France au sujet de la taxe Gafa?" Le président américain s'est contenté de confirmer que "son épouse appréciait effectivement le vin français", sans en dire davantage. 

F.B.