BFM Business

Etats-Unis: la Fed abaisse fortement ses prévisions de croissance pour 2021

Le drapeau des USA

Le drapeau des USA - ICON

La banque centrale américaine revoit ses prévisions d'inflation à la hausse et pourrait ralentir "bientôt" ses rachats d'actifs. Les taux directeurs sont maintenus.

La Fed est moins optimiste pour la croissance américaine à cause du variant Delta "qui ralentit la reprise". La banque centrale table désormais sur une croissance de 5,9% du PIB cette année contre 7% estimés en juin. Elle prévoit 3,8% en 2022 et 2,5% en 2023.

Dans le même temps, avec la flambée du coûts des matières premières et de l'énergie, la Fed a relevé ses prévisions d'inflation. Elle devrait progresser de 4,2% en 2021 contre 3,4% prévus initialement avant de ralentir à 2,2% en 2022 (+0,1 point).

La Fed admet que l'inflation est "élevée" mais elle continue de souligner qu'elle "reflète en grande partie des facteurs transitoires".

Hausse du chômage

Elle a en outre revu en hausse le taux de chômage à 4,8% (+0,3 point). Mais il devrait retomber à 3,8% l'année prochaine et retrouver son niveau d'avant la pandémie l'année suivante.

Néanmoins, si la reprise se confirme, la Réserve fédérale dit envisager la possibilité de réduire "bientôt" ses achats d'obligations sur les marchés et laissé entendre que la hausse de ses taux d'intérêt pourrait débuter plus tôt que prévu.

"Si l'économie reste sur sa trajectoire actuelle, la diminution des achats d'actifs pourrait s'achever mi-2022", dit la Fed.

En attendant, la Fed maintient ses taux directeurs dans une fourchette de 0% à 0,25%, soit ses plus bas historiques. Et estime être encore loin d'avoir réuni les conditions préalables à une hausse des taux.

OC avec AFP