BFM Business

Moins de 1.000 Français encore bloqués à l'étranger, selon Paris

Selon le ministère de l'Ecologie et des Transports, moins d'un millier de Français étaient toujours bloqués dimanche soir à l'étranger, victimes de la désorganisation du transport aérien provoquée par un nuage de cendres volcaniques islandais. /Photo pris

Selon le ministère de l'Ecologie et des Transports, moins d'un millier de Français étaient toujours bloqués dimanche soir à l'étranger, victimes de la désorganisation du transport aérien provoquée par un nuage de cendres volcaniques islandais. /Photo pris - -

PARIS - Moins d'un millier de Français étaient toujours bloqués dimanche soir à l'étranger, victimes de la désorganisation du transport aérien...

PARIS (Reuters) - Moins d'un millier de Français étaient toujours bloqués dimanche soir à l'étranger, victimes de la désorganisation du transport aérien provoquée par un nuage de cendres volcaniques islandais, annonce le ministère de l'Ecologie et des Transports.

Au plus fort de la crise, en début de semaine dernière, environ 150.000 Français étaient coincés outre-mer ou à l'étranger.

Le gouvernement avait un temps espéré tous les faire rentrer jeudi soir avant d'expliquer avoir des difficultés avec les compagnies aériennes étrangères.

"Le recensement, (dimanche) soir à 18h00 (16h00 GMT), fait apparaître un chiffre de moins de 1.000 personnes encore en attente d'un vol, souvent déjà programmé", écrit le ministère dans un communiqué.

"Des cas sporadiques de voyageurs dans des zones difficiles d'accès ou disposant de billets sur des compagnies étrangères ou low-cost, pourraient toutefois exister, notamment à Bangkok, en Arabie Saoudite et au Népal", poursuit le texte.

Clément Guillou