BFM Business

"Manuel Valls se comporte en pyromane au lieu d’apaiser la situation"

Jean-Claude Mailly ne veut pas que FO renonce aux manifestations.

Jean-Claude Mailly ne veut pas que FO renonce aux manifestations. - Stéphane de Sakutin - AFP

Jean-Claude Mailly dénonce l'attitude du Premier ministre. Le secrétaire général de Force ouvrière estime que le gouvernement doit se montrer ouvert.

Le torchon brûle toujours entre le gouvernement et certains syndicats autour du projet de loi Travail. Le Premier ministre a déclaré au JDD qu'"il n'y aura ni retrait du texte, ni modification de sa philosophie, ni réécriture des articles qui en constituent le cœur". Et après les nombreux incidents lors de la manifestation du 14 juin, il a appelé la CGT, FO et les cinq autres syndicats anti-loi Travail à renoncer aux deux journées de mobilisation du 23 et 28 juin.

Mais le secrétaire général de Force ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly, a répondu ce lundi au Parisien: "Le mieux, si Manuel Valls ne veut plus de manifestations, c'est qu'il se montre ouvert. À chaque fois que le Premier ministre intervient, prend la parole dans les médias, il se comporte en pyromane au lieu d'apaiser la situation. Cela peut conduire certains à être énervés".

"Un sacré problème de démocratie"

Le secrétaire général conseille ainsi au Premier ministre d'examiner "clairement les propositions déposées sur la table".

Le numéro un de FO estime qu'il serait "assez incroyable que des manifestations à l'appel de confédérations syndicales soient interdites. Cela poserait un sacré problème de démocratie". Il précise n'avoir "aucune information allant dans le sens d'une interdiction".

D. L. avec AFP