BFM Business

Macron veut finaliser la réforme des retraites d'ici l'été 2019

Emmanuel Macron devant la Cour des comptes.

Emmanuel Macron devant la Cour des comptes. - Ludovic Marin - AFP

Avant son élection, le chef de l'État s'était engagé à remplacer la trentaine de régimes de retraite qui coexistent en France par un système universel par répartition, où 1 euro cotisé garantirait à tous les mêmes droits.

Le rythme des réformes promise par Emmanuel Macron va rester soutenu. Ce lundi, le président de la République a profité de l'audience de rentrée de la Cour des Comptes pour dévoiler une partie de l'échéancier de sa future réforme des retraites.

"Je souhaite que l'ensemble des textes" de "ce grand chantier", qui doit provoquer "un grand choc de lisibilité", soit finalisé "avant l'été 2019", a déclaré le président. Pendant la campagne, Emmanuel Macron avait promis de remplacer la trentaine de régimes de retraite existants par un système universel par répartition, où un euro cotisé garantirait à tous les mêmes droits à pension.

37 régimes de retraite actuels

Cette réforme, sur laquelle travaille le Haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, doit être "avant tout un grand choc de lisibilité et de simplification de notre régime de retraite", notamment pour le sortir, sur le plan financier, de "cet état de crise permanent", a précisé Emmanuel Macron. Elle devra permettre "de passer des 37 régimes de retraite actuels à un régime simplifié et lisible", a-t-il ajouté, sans entrer dans les détails.

Fin novembre, la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn, avait expliqué que la réforme des retraites "prendra(it) du temps" et qu'elle ne voulait pas "se laisser enfermer dans un calendrier" par ailleurs "pas fixé".

D. L. avec AFP