BFM Business

Macron sur BFMTV: "La théorie du ruissellement je n’y crois pas"

Le président français a déclaré sur BFMTV ce dimanche soir ne pas croire à la théorie du ruissellement, dont l'opposition l'accuse régulièrement de s'inspirer.

Ce dimanche soir, Emmanuel Macron était interviewé sur BFMTV par Jean-Jacques Bourdin pour RMC-BFMTV et le patron de Mediapart, Edwy Plenel. Ce dernier l'interrogeait sur le CICE en l'associant cette politique à la théorie du ruissellement, qui considère que les revenus des individus les plus riches finissent forcément par être réinjectés dans l'économie. "Je n’y crois pas, et vous ne m’avez jamais entendu prononcer ce terme", a rétorqué le président. 

"L'idée que l'argent public donné aux riches va débouler sur la société, c'est un mythe", a continué Edwy Plenel, à propos de cette mesure fiscale prise en 2013 qui permet aux entreprises de toucher un crédit d'impôt dont le montant représente 6% de la masse salariale inférieure ou égale à 2,5 SMIC. Les entreprises déduisent ce crédit d'impôt de leurs bénéfices.

"Je pourrais dire, le ruissellement il marche"

"Je n'ai jamais raisonné de cette façon, vous ne m'avez jamais entendu parler de ruissellement", a répondu Emmanuel Macron. "Je n'ai jamais fait de cadeau. Le Crédit d'impôt compétitivité pour l'emploi a été pris sous le quinquennat de François Hollande, je pense que c'était une bonne mesure, ce n'est pas un cadeau, il faut arrêter de raisonner comme cela".

"Le CICE a créé des emplois. Regardez ce qui est en train de se passer dans notre pays, on n'a jamais recréé dans notre pays autant d'emplois industriels, on a une dynamique de croissance et d'activité qui est sans équivalent. Si je raisonnais comme vous, je pourrais dire, le ruissellement il marche, regardez les chiffres. Tout repart. Non, je ne crois pas à la théorie du ruissellement". 

Mais "quand on empêche les gens de réussir dans le monde d'aujourd'hui, ils vont réussir ailleurs, nous sommes dans une économie mondialisée", a-t-il conclu.

N.G.