BFM Business

Louis Schweitzer plaide pour une augmentation "durable" des minima sociaux

Contrairement aux dires d'Emmanuel Macron, le président du comité d'évaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté assure que l'augmentation des minima sociaux permettrait aux bénéficiaires de se consacrer davantage à la recherche d'un emploi.

Si le gouvernement doit annoncer prochainement de nouvelles mesures pour soutenir financièrement les populations précaires, Emmanuel Macron a déjà exclu une hausse du RSA, arguant que cela ne favorisait pas le retour à l'activité.

Une justification remise en cause sur BFM Business par le président du comité d'évaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et ancien PDG de Renault, Louis Schweitzer. "Les études économiques expérimentales montrent l'inverse", a-t-il assuré. Selon lui, il est, au contraire, "bon et nécessaire d'augmenter les minima sociaux et de façon durable".

"Parce que ma conviction, et c'est une conviction partagée par les experts, c'est que cette augmentation, bien loin de détourner les gens de rechercher un emploi, leur permet de se consacrer à la recherche d'un emploi", a-t-il expliqué, citant "les études qui ont été faites" sur le sujet, "notamment par Esther Duflo".

"Les pauvres ont été plus que les classes moyennes victimes du Covid"

Louis Schweitzer a par ailleurs rappelé que "le minima social c'est 565 euros par mois". "Ce n'est pas un montant qui incite à ne pas chercher des ressources supplémentaires et il faut le dire, les pauvres ont été plus que les classes moyennes victimes du Covid", a-t-il ajouté.

Si le gouvernement a pris "d'excellentes mesures", comme "le chômage partiel", pendant le confinement, "ces mesures ont aidé les gens qui avaient un emploi permanent mais ceux qui avait des petits boulots, qui travaillaient au gris, qui avaient des CDD ou des temps partiels, ont perdu toutes leurs ressources", a souligné l'ancien PDG de Renault. Et de conclure: "Cette population-là, il est très important qu'elle ne décroche pas".

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco