BFM Business

Les Français veulent une politique économique plus libérale

Michel Sapin a annoncé, le 10 septembre, les grandes lignes du Budget 2015.

Michel Sapin a annoncé, le 10 septembre, les grandes lignes du Budget 2015. - Alberto Pizzoli - AFP

Le baromètre Odoxa pour BFM, publié ce 11 septembre, montre que le moral économique des Français s'effondre. Et ils sont de plus en plus nombreux à demander plus de liberté pour les entreprises.

Les Français ne font plus confiance au gouvernement. Avant même que Michel Sapin reconnaisse, le 10 septembre, que la France devait une nouvelle fois repousser, à 2017 au lieu de 2015, son engagement à respecter la limite européenne de déficit public, les Français ont exprimé leur défiance en l'avenir.

Le baromètre Odoxa pour BFMTV et Challenges, publié ce 11 septembre, montre que 82% des Français se déclarent moins confiants sur l'avenir de la situation économique du pays. "Pire encore, la chute de cet indice, amorcée dès le mois suivant la nomination du gouvernement Valls-I, semble à la fois vertigineuse et inexorable de constance: -14 points d’indice depuis juillet, -18 points depuis juin, et -23 points depuis mai".

Vers une économie libérale?

Mais ce n'est pas tout. Les deux-tiers des Français demandent désormais plus de libertés pour les entreprises. Et surtout, pour la première fois, les sympathisants du PS sont 55% à demander plus de libertés aux entreprises.

Et enfin, 6 Français sur 10 soutiennent l'idée de 4 grandes réformes structurelles d'inspiration libérale, à savoir la réforme territoriale, celle du marché immobilier, celle concernant le marché du travail et l'ouverture à la concurrence des professions réglementées.

BFM Business