BFM Business

Législatives: une participation qui va réduire le nombre de triangulaires

Premier tour des législatives 2012, une participation en berne.

Premier tour des législatives 2012, une participation en berne. - -

On s’achemine vers une abstention record avoisinant les 40% à la clôture des bureaux de vote ce 10 juin, selon les estimations communiquées par trois instituts de sondage. Avec un nombre réduit de triangulaires.

A 17 heures, la participation constatée était en léger recul par rapport à 2007, selon le ministère de l’Intérieur: 48,37% en métropole, contre 49,28% au premier tour des législatives de 2007. Mais les trois instituts de sondage, TNS Sofres, OpinionWay et Ifop-Europe 1, et CSA pour BFMTV, RMC, 20 Minutes et i-TELE, prévoient déjà que le taux de participation au premier tour des législatives ne dépassera pas les 60%. Ce qui devrait mécaniquement réduire le nombre de triangulaires pour le second tour.

Alors qu’ils avaient été nombreux à voter lors de la dernière élection présidentielle, les Français feraient donc montre de peu d’intérêt pour ces législatives et la candidature des 577 députés. L’enjeu est pourtant majeur pour la suite de la gouvernance de la République, puisqu’il s’agit d’offrir ou non une majorité de sièges aux alliés du nouveau président de la France à l’Assemblée nationale.

Moins de votants, moins de triangulaires

En attendant, une des conséquences de la faible participation des Français à ce scrutin sera de réduire le nombre de triangulaires possibles. En effet, la loi exige que les candidats recueillent au moins 12,5% des suffrages des inscrits pour se maintenir au second tour. Avec une participation de 60%, le seuil à atteindre serait en moyenne de 21,5% des suffrages exprimés.

Delphine Sabattier