BFM Business

"Le succès de Macron tient en trois points" avance Jacques Delpla

Jacques Delpla, chercheur associé à l'École d'Économie de Toulouse sur le plateau des Experts le 8 mai 2017.

Jacques Delpla, chercheur associé à l'École d'Économie de Toulouse sur le plateau des Experts le 8 mai 2017. - Capture BFM Business

Invité des "Experts" de BFM Business ce lundi 8 mai, Jacques Delpla est revenu sur la victoire d'Emmanuel Macron. Selon l'économiste, l'accession à l'Élysée du candidat d'En Marche! est le résultat de trois principaux facteurs.

Chercheur associé à l’École d’Économie de Toulouse, Jacques Delpla estime que l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République tient en trois points: "le centre, l’Europe et la disruption".

"Politiquement, Emmanuel Macron est au centre. Il rassemble du centre gauche au centre droit. De la moitié du PS jusqu’à Alain Juppé" 

Sur la question de l’Europe, Jacques Delpla estime que "Macron est d’une génération où l’idéologie est beaucoup moins forte qu’avant". Selon l'économiste, Emmanuel Macron "a décidé de prendre le meilleur de l’Europe et cela, peu de gens l’ont vu". Le chercheur explique que dans le programme d'En Marche!, "il y a des choses inspirées de la flexi-sécurité scandinave, des réformes menées en Autriche (comme le "droit au chômage" tous les cinq ans)".

"Faire bouger l'Europe"

D'après Jacques Delpla, Emmanuel Macron a également "décidé d'avoir un vrai programme pour enfin faire bouger l'Europe". Selon lui, les parlementaires européens espéraient qu'Emmanuel Macron soit élu pour pouvoir "sortir de la torpeur absolue dans laquelle Hollande avait mis la politique européenne de la France". 

Dernier point développé par l'économiste: la disruption. "Emmanuel Macron est un entrepreneur de la disruption. Les gens ont apprécié qu'il mette à bas des institutions vermoulues. Il y a l'idée de tourner la page, de virer ceux qui n'ont pas réussi et de mettre de nouvelles équipes" a-t-il expliqué sur BFM Business. 

A.M.