BFM Business

Le Parlement grec approuve l'accord sur un nouveau plan d'aide

-

- - AFP

Sans surprise, mais au terme de longs débats, le nouveau plan d'aide de 85 milliards d'euros a été adopté par le Parlement grec. Un peu plus tôt, Alexis Tsipras avait appelé les députés à valider ce plan.

Le Parlement grec a adopté vendredi l'accord sur le troisième plan d'aide au pays, au bout d'intenses tractations. Le scrutin avait été retardé par la prolongation pendant la majeure partie de la nuit des débats à la Vouli, certains députés multipliant les recours de procédure

Un peu plus tôt, Alexis Tsipras avait prévenu, à quelques heures d'un Eurogroupe qui décidera d'entériner ou non ce nouveau plan d'aide qu'un prêt-relais, solution alternative qu'a notamment suggérée l'Allemagne, "serait le retour à une crise sans fin".

Soutien de l'opposition

"C'est ce que certains cherchent systématiquement, et nous avons la responsabilité d'éviter cela, de ne pas le faciliter", a déclaré le Premier ministre à la fin d'une nuit de débat parlementaire, dont l'extrême longueur a été sans doute voulue par la Présidente du Parlement Zoé Konstantopoulou, farouchement opposée à ce nouveau plan de 85 milliards d'euros, assorti de conditions d'austérité drastiques.

Grâce au soutien de l'opposition, Alexis Tsipras est parvenu sans difficulté à franchir le seuil des 151 voix nécessaires pour assurer l'adoption du texte. Le texte a été adopté par 222 voix pour, 64 contre et 11 abstentions.

Y.D. avec agences