BFM Business

La croissance allemande a ralenti en 2013

La croissance allemande a été plus faible qu'attendu en 2013.

La croissance allemande a été plus faible qu'attendu en 2013. - -

Le PIB allemand a augmenté de 0,4% en 2013, soit une progression inférieure au consensus qui la donnait à 0,5%. Mais le voisin outre-Rhin reste optimiste pour 2014.

Le meilleur élève de la zone euro a vu sa croissance ralentir, en 2013, à 0,4% selon des chiffres provisoires publiés par l'Office fédéral des statistiques Destatis mercredi 15 janvier.

C'est certes deux fois mieux que la France, qui atteindrait péniblement les 0,2%, mais inférieur aux attentes des analystes. Et la croissance du PIB ralentit nettement par rapport à 2012, où il progressait de 0,7%.

Les comptes de l'Allemagne sont également retombés dans le rouge sur l'année écoulée, avec un léger déficit public de 0,1% du PIB. En 2012 pourtant, le pays dont les excédents commerciaux rendent jaloux tous ses partenaires européens avait réussi à dégager un léger excédent.

1,7% prévu en 2014

La faute en particulier à un troisième trimestre relativement faible (+0,3%) qui a succédé à un deuxième solide. Seule la demande intérieure a soutenu le PIB à cette période, alors que pour une fois, le commerce extérieur y contribuait négativement.

L'Allemagne voit pourtant l'avenir sereinement puisque la Banque centrale du pays a relevé en décembre ses prévisions de croissance pour 2014. La Bundesbank a indiqué s'attendre à 1,7% en 2014, contre 1,5% annoncé en juin, mais actait déjà ne pas s'attendre à plus de 0,5% en 2013. En 2015, la croissance devrait atteindre un rythme de 2%, selon les projections de la "Buba".

N.G.