BFM Business

La Bundesbank favorable à la possibilité de défaut d'un pays de la zone euro

BFM Business

Le président de la Bundesbank,Jens Weidmann, s'est exprimé vendredi 24 mai, en faveur de la possibilité pour un état de la zone euro de faire défaut.

Durant la crise, les états européens ont a tout prix tenté d'éviter la faillite, pour éviter un risque de contagion. Mais Jens Weidmann a expliqué que cette possibilité était désormais "un élément clé" pour discipliner les marchés.

"C'est pour cela que nous travaillons au fait de découpler les Etats et les systèmes bancaires", a-t-il déclaré. La zone euro travaille actuellement à la mise en place d'une union bancaire, avec un superviseur unique des banques à partir de 2014.

A.D. avec AFP