BFM Business

L'endettement de la zone euro continue de s'alourdir

L'endettement de la zone euro a atteint 92% de son PIB au premier trimestre 2013.

L'endettement de la zone euro a atteint 92% de son PIB au premier trimestre 2013. - -

La dette rapportée au PIB de l'union monétaire s'est élevée à 92,2% au premier trimestre 2013, selon les données officielles publiées par Eurostat, ce lundi 22 juillet 2013. L'Allemagne fait partie des rares pays qui ont réussi à diminuer cet endettement d'un trimestre à l'autre.

La dette en zone euro se creuse encore un peu plus. Au premier trimestre 2013, l'endettement de l'union monétaire a encore progressé pour atteindre 92,2% du PIB, alors qu'il était de 90,6% au dernier trimestre, selon les données publiées ce lundi 22 juillet par l'agence européennes des statistiques, Eurostat.

Dans l'Union européenne, zone qui compte 10 pays de plus, ce niveau est plus bas (85,9%), et réprésente l'imposante somme de 11.111 milliards d'euros.

Dans le détail, rares sont les pays à avoir réussi à diminuer le fardeau de la dette. Dans la zone euro, un pays y est arrivé: l'Allemagne, réduisant son endettement de 0,7% par rapport au dernier trimestre de 2012, à 81,2%. Il est vrai que Berlin fait actuellement preuve d'une certaine vertu en matière de discipline budgétaire.

La Grèce, endettée à plus de 160%

En 2012, l'Allemagne était déjà le seul pays d'Europe à présenter un excédent budgétaire plutôt qu'un déficit. Le 27 juin dernier, le gouvernement a présenté un projet de budget qui poursuit sur cette lancée: aucun déficit structurel n'est prévu pour 2014, et un excédent de 200 millions d'euros devrait survenir d'ici à 2015.

L'Estonie est le second pays de la zone euro à avoir baissé son endettement, mais très légèrement (-0,1% par rapport au dernier trimestre de 2012, pour arriver à 10% du PIB tout rond).

Dans l'Union européenne, outre l'Allemagne et l'Estonie, deux pays ont réussi à réduire leur dette: le Danemark (-0,8%) et la Lettonie (-0,7%).

A l'inverse, Les plus fortes hausses ont été constatées en Irlande (+7,7 %) , en Belgique (+4,7%) et en Espagne (+4,0%).

De leur côté, la Grèce, l'Italie et le Portugal sont les trois pays de la zone euro qui possèdent les niveaux d'endettement les plus élevés, à respectivement 160,5%, 130,3% et 127%.

Pour la France, ce chiffre s'élevait à 91,9% au premier trimestre 2013, soit une hausse de 1,7% par rapport au quatrième trimestre 2012.

Julien Marion