BFM Business

Jean-Claude Mailly (FO): la CFDT, un "syndicalisme désintégré"

Jean-Claude Mailly, le leader de Force ouvrière,

Jean-Claude Mailly, le leader de Force ouvrière, - -

Le secrétaire général de Force ouvrière était l'invité de BFMTV, ce dimanche 22 septembre. Visiblement remonté, il a moqué la position du leader de la CFDT Laurent Berger, qu'il considère comme "soumis" du gouvernement.

La sortie de Laurent Berger le 18 septembre dernier sur le supposé "syndicalisme de désespérance" n'a pas vraiment plu aux organisations visées (la CGT et FO, notamment).

Ce dimanche 22 septembre, Jean-Claude Mailly a répondu à son homologue de la CFDT, sur le plateau de BFMTV.

"Pour lui, quand on conteste, on amène le désespoir, a commenté le dirigeant syndical. "Mais c'est quand on accepte tout ce que fait un gouvernement, quand on est soumis -et moi je considère qu'il est soumis! J'ai envie de dire que la CFDT, c'est un syndicalisme désintégré. Vous le prenez comme vous voulez, en un mot ou en deux mots."

"Il (Laurent Berger) est toujours content, c'est son droit"

Visiblement remonté, Jean-Claude Mailly en a remis une couche sur celui qu'il avait déjà critiqué lors des négociations en amont de la loi sur la sécurisation de l'emploi. "Il est toujours content, c'est son droit!", a-t-il lancé.
"Mais qu'il ne dise pas aux autres organisations qui ne sont pas satisfaites sur tel ou tel point que c'est du syndicalisme de la désespérance. Il devrait reprendre son histoire syndicale, ça lui ferait du bien."

Pour le leader de FO, les socialistes au pouvoir "pensent parfois qu'ils savent mieux que les syndicats. Si en plus il y a des syndicats qui leur serve la soupe, forcément, ça les aide".

Y. D.