BFM Business

Immobilier : Le Grand Paris veut séduire les acheteurs étrangers

Le Grand Paris séduit de plus en plus les acheteurs étrangers

Le Grand Paris séduit de plus en plus les acheteurs étrangers - Jacques Demarthon - AFP

La FNAIM du Grand Paris vient de lancer le « World Property Business Club », un outil destiné à ses adhérents qui va notamment leur permettre de capter la clientèle étrangère.

L'initiative de la FNAIM du Grand Paris en dit long sur l'attractivité du marché immobilier français et en particulier francilien. Le « World Property Business Club » va accroître les échanges entre les agents Français et leurs confrères un peu partout dans le monde. Et pour cause : La FNAIM veut capter la clientèle étrangère de plus en plus attirée par l'immobilier français.

« Tout est parti du constat de l'attractivité grandissante de notre marché », explique Gilles Ricour de Bourgies, qui a lancé le département international à la FNAIM du Grand Paris. L'an dernier les étrangers étaient à l'origine de 7% des transactions soit environ 60.000 ventes. Un marché qui a progressé de 15% sur 1 an. Et, selon les professionnels français, cet engouement des étrangers va perdurer. Encore faut-il qu'ils trouvent les bons professionnels pour les orienter. « Ce marché reste aujourd'hui tenu par les spécialistes de l'immobilier de prestige, raconte Gilles Ricour de Bourgies, or le montant moyen d'une acquisition par les étrangers est de 300.000 euros. Notre cible, ajoute-t-il, ce ne sont donc pas les châteaux ou les résidences à 6 millions d'euros ». Il y a une clientèle qui a clairement besoin de professionnels plus traditionnels sur de l'achat comme de la location.

Les secteurs qui ont la cote en Île-de-France

Selon la FNAIM du Grand Paris, des secteurs sont particulièrement convoités en Île-de-France : Paris intramuros évidemment mais aussi les Yvelines avec notamment Saint-Germain en Laye et Versailles qui bénéficient de la présences d'écoles internationales. Même les entreprises étrangères en quête de nouvelles implantations cherchent de nouveaux interlocuteurs.

Autant de clients nouveaux et donc de business à capter pour la FNAIM grâce à cet outil. Il repose notamment sur un immense réseau de professionnels, Proxio Connect, qui rassemble environ 700.000 agents immobiliers dans le monde. La FNAIM propose également des modules de formation. Deux supports qui ont également un double objectif : Non seulement séduire les acquéreurs étrangers mais aussi aider les français qui veulent acheter en dehors de nos frontières. Voilà pour les outils destinés aux professionnels. Quant aux clients, le « World Property Business Club » se traduira pour les acheteurs par un champs de recherche élargi et pour les vendeurs, par davantage de visibilité. Ils pourront d'ailleurs diffuser leurs annonces sur le site www.worldproperties.com, le plus grand portail du genre dans le monde. 

Marie COEURDEROY