BFM Business

Hollande exige que le Brexit soit achevé d'ici 2019

François Hollande a déclaré: "Le Royaume-Uni ne pourra plus, une fois sorti, participer aux décisions européennes".

François Hollande a déclaré: "Le Royaume-Uni ne pourra plus, une fois sorti, participer aux décisions européennes". - Stéphane de Sakutin - AFP

Pour le président de la République, la décision du peuple britannique est "irréversible". Et le délai de préparation à la sortie ne peut pas être indéfiniment prolongé.

Pour François Hollande, le Brexit doit être achevé rapidement. "Pour la France, tout doit être conclu d'ici 2019", a déclaré le Président lors de son discours diplomatique de rentrée devant les ambassadeurs français. "La décision du peuple britannique de sortir de l'Union européenne est irréversible. Nous devons en tirer les conséquences", a-t-il souligné.

"Le Royaume-Uni ne pourra plus, une fois sorti, participer aux décisions européennes" ni "accéder au marché intérieur, sauf s'il en accepte les quatre libertés", dont celle de circulation, a répété François Hollande.

"Des décisions difficiles à prendre"

"Je sais bien que ce sont des décisions difficiles à prendre pour le gouvernement de Theresa May", a-t-il poursuivi. Mais le délai de préparation avant l'invocation de l'article 50 du Traité de Lisbonne, qui officialisera la demande de sortie britannique de l'UE, ne peut pas être indéfiniment prolongé, "au risque de provoquer incertitude et instabilité", a-t-il dit.

"Ce ne serait ni bon pour le Royaume-Uni ni acceptable pour l'Europe. Pour la France, tout doit être conclu d'ici 2019", a-t-il déclaré.

La Première ministre britannique Theresa May a indiqué à plusieurs reprises qu'elle n'invoquerait pas l'article 50 avant la fin de l'année. Le Royaume-Uni aura alors deux ans pour négocier les modalités de son départ de l'UE et quitter le bloc.

D. L. avec AFP