BFM Business

François Hollande critique "la concurrence déloyale" du yuan chinois

BFM Business

François Hollande a formulé une attaque en règle de la devise chinoise, ce lundi 5 novembre. Le président de la République a ainsi plaidé pour une réévaluation de certaines monnaies asiatiques, en particulier le yuan, qu'il considère comme en dessous de sa valeur.

"Nous devons être compétitifs mais faut-il encore que l'échange soit juste, c'est-à-dire dire qu'il n'y ait pas de concurrence déloyale", a-t-il déclaré à la presse en marge du sommet Asie-Europe (Asem) à Vientiane (Laos).

BFMbusiness.com et AFP