BFM Business

SNCF: Guillaume Pépy annonce qu'il ne fera pas le "mandat de trop"

Guillaume Pepy a confirmé qu'il ne fera pas un nouveau mandat à la tête de la SNCF. Le 1er janvier 2020, un nouveau dirigeant présidera le groupe ferroviaire.

Plus que 100 jours avant que la SNCF découvre le visage de son nouveau président. En effet, sur BFMTV/RMC, Guillaume Pepy, son actuel patron, a confirmé qu'il ne demandera pas à prolonger son mandat. "Intox, ça n'existe pas!" a démenti Guillaume Pépy en poursuivant: "le 1er janvier 2020, je ne serai plus le président de ce groupe".

"Le 1er janvier, il y aura une nouvelle SNCF qui a besoin d'un oeil neuf pour poursuivre", a-t-il reconnu. "Après deux mandats, je ne ferai pas celui de trop", précise le président du groupe ferroviaire. "C'est un peu comme les profs qui font leur dernière rentrée avec un petit pincement au coeur, (...), mais je suis à 100% jusqu'au tout dernier jour", a déclaré le dirigeant.

Qui sera son successeur? Le gouvernement doit prendre prendre cette décision qui sera validé par le parlement. Mais à quatre mois de l'échéance, le temps presse. Un cabinet de recrutement américain aurait été mandaté pour dénicher celui ou celle qui prendra la suite affirment certaines sources proches du dossier? "C'est normal qu'un chasseur de tête évalue toutes les hypothèses", indique Guillaume Pepy.

Pascal Samama