BFM Business

Le gouvernement lance un simulateur d'aides pour les jeunes

Des étudiants de l'Université de Rennes 1 (ouest de la France, portant des masques, assistent à un cours dans un auditorium le 4 février 2021

Des étudiants de l'Université de Rennes 1 (ouest de la France, portant des masques, assistent à un cours dans un auditorium le 4 février 2021 - Damien MEYER © 2019 AFP

Il permettra "d'avoir une estimation des aides auxquelles les jeunes peuvent prétendre", a expliqué Matignon, notamment les bourses universitaires ou les aides au logement.

Un "simulateur d'aides", destiné à calculer les aides auxquelles chaque jeune a droit en fonction de sa situation, doit être lancé mardi par le gouvernement sur le site #1jeune1solution, a indiqué Matignon.

L'annonce doit être faite lors d'un déplacement mardi après-midi à Angers du Premier ministre Jean Castex qui en avait annoncé le principe mi-février.

Le chef du gouvernement sera accompagné de la ministre du Travail, Elisabeth Borne, et de la secrétaire d'État chargée de la Jeunesse, Sarah El Haïry.

Le simulateur permettra "d'avoir une estimation des aides auxquelles les jeunes peuvent prétendre", a expliqué Matignon, notamment les bourses universitaires ou les aides au logement.

La boussole

Baptisé "la boussole", "il doit permettre d'inverser le réflexe: désormais, le jeune nous dit qui il est et on lui dit comment on peut l'aider", a expliqué à l'AFP Mme El Haïry.

"Pour lutter contre le non-recours aux aides et ne pas laisser le hasard commander, notre objectif est de simplifier le système", a-t-elle poursuivi, en précisant que le chantier du simulateur avait été entamé en septembre.

Le plan 1jeune1solution, lancé en juillet 2020 pour les moins de 26 ans (et jusqu'à 30 ans pour les personnes handicapées) dans le cadre du plan de relance, entend apporter une réponse à "chaque jeune selon sa situation particulière et son besoin d'accompagnement particulier", rappelle Matignon.

Il s'adresse "aux étudiants, aux jeunes en recherche d'emploi ou certains plus éloignés de l'activité professionnelle" et propose des offres d'emplois et d'alternance ainsi que des stages.

OC avec AFP