BFM Business

Gilets jaunes: le vandalisme a coûté 200 millions d'euros aux assurances

Sur les 200 millions d'euros versés par les assureurs, 175 millions d'euros ont été versés aux entreprises pour indemniser les dégradations et les pertes d'exploitations subies.

Sur les 200 millions d'euros versés par les assureurs, 175 millions d'euros ont été versés aux entreprises pour indemniser les dégradations et les pertes d'exploitations subies. - Philippe Lopez-AFP

Les actes de vandalisme en marge des manifestations des gilets jaunes ont coûté 200 millions d'euros aux assureurs depuis le début du mouvement jusqu'au 16 mars inclus, selon une estimation de la Fédération française de l'assurance (FFA).

Bruno Le Maire l'avait déjà révélé lors de son audition au Sénat la semaine dernière: les actes de vandalisme en marge des manifestations des "gilets jaunes" ont coûté 200 millions d'euros aux assureurs. Un chiffre révisé à la hausse par rapport à une première estimation de 170 millions d'euros, effectuée sans compter les dégâts causés par les graves incidents du samedi 16 mars survenus à Paris notamment. Un total de 91 commerces avaient été touchés par de la casse, des vols et des incendies, avait alors annoncé la Chambre de commerce et d'industrie de Paris et d'Ile de France.

L'évaluation de 200 millions d'euros couvre des dégâts provoqués le début du mouvement jusqu'au 16 mars inclus, selon une estimation publié ce mardi par la Fédération française de l'assurance (FFA).

La quasi totalité de cette somme, soit 175 millions d'euros, a été versée aux entreprises pour indemniser les dégradations et les pertes d'exploitations subies. Les 25 millions d'euros restants ont été consacrés à l'indemnisation de voitures et d'habitations, a indiqué la FFA lors de la présentation des résultats annuels du secteur de l'assurance.

Frédéric Bergé avec AFP