BFM Business

Fort recul du chômage en Espagne

Plus d'un actif sur 5 est au chômage en Espagne.

Plus d'un actif sur 5 est au chômage en Espagne. - Sebastien berda - AFP

La baisse du nombre de demandeurs d’emploi a atteint près de 8% sur l’ensemble de l’année 2015. Mais le taux de chômage reste l’un des plus élevés d’Europe.

"La tendance est très bonne, ce qu'il faut faire à présent, c'est persévérer". Les mots de Mariano Rajoy se veulent rassurants, et pour cause : le chômage a enregistré en 2015 en Espagne sa plus forte baisse annuelle depuis 1996.

Au total, le pays compte 354.203 chômeurs en moins, ce qui porte leur total à 4,04 millions de personnes, selon le ministère de l'Emploi. Soit un recul de 7,96% sur un an.

Cependant, le chômage en Espagne reste très élevé malgré la sortie de la crise économique. Le ministère ne publie pas le taux de chômage et ne comptabilise que les personnes inscrites sur les listes des agences pour l'emploi.

Seule la Grèce fait pire en Europe

L'Institut national de la statistique (INE), qui prend en compte tous les demandeurs d'emploi, a ainsi calculé que le taux de chômage était de 21,18% au troisième trimestre. Il s’agit du taux le plus élevé dans l'Union européenne à l'exception de la Grèce, où il était de 24% au troisième trimestre.

Sur le seul mois de décembre, le nombre de chômeurs en Espagne a reculé de 55.790. Mais la période des fêtes de fin d'année est traditionnellement marquée par des embauches plus importantes via des contrats temporaires pour répondre à surcroît d'activité dans les services.

Y.D. avec AFP