BFM Business

Une partie de l'économie française bascule dans le noir

Le travail au noir augmente en France, tandis que les fraudes à la TVA augmentent.

Le travail au noir augmente en France, tandis que les fraudes à la TVA augmentent. - -

La décision de S&P d'abaisser la note souveraine française ce 8 novembre est en partie motivée par la difficulté croissante de collecter l'impôt. Nombre d'indicateurs montrent une hausse des fraudes.

Standard & Poor's a dégradé la note de la France d'un cran supplémentaire, de AA contre AA+ précédemment. L'agence en revanche relévé la perspective, qui passe de négative à stable, ce 8 novembre.

L'agence motive notamment sa décision par l'incapacité de la France à se réformer et à lever l'impôt. Le ras le bol fiscal est d'ailleurs en train de se traduire concrètement par la progression du travail au noir.

Les hausses d'impôts ne passent plus

Plusieurs indicateurs en témoignent comme ces derniers chiffres publiés par l'Urssaf: le nombre d'heures déclarées pour le travail à domicile a baissé de 8% depuis le début de l'année.

Autre exemple: l'étude sur la fraude à la TVA publiée il y a quelques jours par la Commission européenne. La France est, après l'Italie, le pays de la zone euro où la fraude est la plus importante. Elle atteint 32 milliards d'euros.

Depuis des mois, les mouvements de protestation se multiplient. La grogne monte, et a sans doute atteint son point d'orgue avec l'écotaxe. Aujourd'hui, les Français sont en train de passer à l'acte.

Les hausses d'impôts ne passent plus, ce qui risque de paralyser toute action du gouvernement pour tenter de réformer. Et c'est notamment ce que sanctionne Standard & Poor's ce vendredi.

Caroline Morisseau