BFM Business

Les frais de fonctionnement du Conseil économique social vont augmenter de 500.000 euros

Le budget du CESE baissera de 0,6% en 2014 mais ses frais de fonctionnement augmenteront

Le budget du CESE baissera de 0,6% en 2014 mais ses frais de fonctionnement augmenteront - -

Le Conseil économique, social et environnemental v a augmenter ses dépenses de fonctionnement de 500.000 euros l'an prochain. Les commissions des finances de l'Assemblée et du Sénat critiquent cette hausse.

En période de chasse aux économies budgétaires, la mesure a de quoi surprendre. En 2014, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dépensera 500.000 euros en plus en frais de fonctionnement. C'est ce qui ressort des documents budgétaires du projet de loi de finances.

Au point que Philippe Marini, le président UMP de la commission des finances du Sénat a décidé de s'abstenir sur ce budget en commission le 22 octobre dernier. La discussion en séance publique dans les prochains jours pourrait être animée. De quoi en tout cas relancer l'éternel débat sur l'utilité même du CESE.

3 emplois en moins en 2014

En 2014, le CESE disposera de 38 millions d'euros de budget, soit 0,6% de baisse. A prioiri, le CESE va donc faire des efforts. Il annonce ainsi qu'il va réduire de "3 équivalents temps pleins" son plafond d'emploi. Sauf qu'il s'agit d'emplois vacants dont le financement est déjà affecté à d'autres dépenses.

En fait, les dépenses de fonctionnement augmenteront de 500.000 euros gagés il est vrai par une baisse des dépenses d'investissement. Or, cette hausse servira à payer les dépenses de personnel (156 agents), note le rapporteur des crédits du CESE à l'Assemblée, l'UMP Philippe Vigier. "Le CESE doit s'astreindre à un effort de rigueur supplémentaire", écrit-il dans son rapport.

Par ailleurs, malgré une récente réforme du régime de retraite des conseillers du CESE, la subvention d'équilibre versée par l'Etat atteindra encore 4,9 millions d'euros l'an prochain, la même somme qu'en 2013.

P.C