BFM Business

La confiance des ménages ne décolle pas

La confiance des ménages est indicateur avancé de leur consommation

La confiance des ménages est indicateur avancé de leur consommation - Philippe Huguen - AFP

L'indicateur mesurant le moral des ménages est resté stable en septembre à 86 points, pour le troisième mois consécutif, selon les données de l'Insee publiées ce vendredi 26 septembre. Les Français sont plus nombreux à considérer que le chômage va augmenter.

La confiance des ménages au point mort. Ce vendredi 26 septembre l'Insee a publié l'indicateur mesurant leur moral pour le mois de septembre. Il s'élève ainsi à 86 points, soit au même niveau qu'en août et en juillet. Il reste également inférieur à sa moyenne de long terme (100 points).

Dans le détail, les Français sont un peu plus nombreux à considérer que le chômage va augmenter, l'indicateur correspondant progressant de trois points.

Ils sont également plus nombreux à s'inquiéter de leur niveau de vie futur. L'écart entre les personnes pensant que ce niveau de vie va se dégrader et celles affirmant l'inverse progresse ainsi de deux points.

L'opinion des ménages sur l'évolution de leur situation financière est, en revanche, quasi-stable, note l'Insee.

Un indicateur de la consommation

La confiance des ménages est indicateur avancé de leur consommation, un poste important pour la croissance. Selon les données de la Banque mondiale, les dépenses des ménages représentaient ainsi 57% du PIB, en 2013.

Or, au deuxième trimestre, la consommation des ménages était le seul élément qui avait permis à la croissance française de ne pas sombrer dans le rouge, progressant de 0,5%.

J.M.