BFM Business

Jérôme Cahuzac exclut une hausse de la CSG dans le budget 2013

Le ministre délégué au Budget affirme que la CSG n'augmentera pas l'an prochain.

Le ministre délégué au Budget affirme que la CSG n'augmentera pas l'an prochain. - -

A deux mois de la présentation du projet de budget pour 2013 par le gouvernement, Jérôme Cahuzac affirme qu'aucune hausse de la CSG ne sera inscrite dans ce texte pour financer la protection sociale.

"La hausse de la CSG ne fait pas partie du programme de la loi de finances initiale", a indiqué, ce lundi 30 juillet, Jérôme Cahuzac lors d'une interview sur France Inter.

Le ministre délégué au Budget promet ainsi que le gouvernement ne procédera pas, en 2013 du moins, à un transfert de cotisations sociales pesant sur les entreprises vers la CSG afin d'alléger le coût du travail. Le ministre tente ainsi de clore la polémique lancée par l'UMP sur une augmentation inévitable de la CSG après les hausses d'impôts votées dans le collectif budgétaire de juillet.

Une négociation avec les partenaires sociaux est cependant prévue au début de 2013 pour évoquer les pistes de réformes du financement de la protection sociale. Au terme de cette négociation, il est plus que probable que le gouvernement annonce finalement une hausse de la CSG. Mais elle n'interviendrait alors qu'au 1er janvier 2014.

Economies budgétaires

Mais comment le gouvernement va-t-il boucler le budget 2013 de l'Etat ainsi que celui de la sécurité sociale? "Des économies sont nécessaires, nous allons en faire, a répondu Jérôme Cahuzac. Avant de savoir s'il faut de nouveau augmenter tous les impôts des Français, par exemple la CSG, commençons par prouver que nous sommes capables de faire des économies et je m'y efforcerai", a-t-il conclu.

Selon la Cour des Comptes, il faudra trouver environ 33 milliards d'euros supplémentaires en 2013 pour respecter la promesse de réduction du déficit à 3%.

Patrick Coquidé