BFM Business

Faut-il baisser les charges sociales ou l’impôt sur les sociétés?

Nicolas Doze sur BFM Business

Nicolas Doze sur BFM Business - BFM Business

"Michel Sapin, ministre des Finances, réfléchit pour 2017 à une baisse de l'impôt sur les sociétés plus importante que ce que prévoit le pacte de responsabilité. Mais une baisse des charges pourrait aussi être envisagée. Explications."

Le gouvernement semble hésiter sur l’utilisation des cinq derniers milliards d'euros prévus en 2017 dans le Pacte de Responsabilité. En théorie 1,5 milliard d'euros seront de la baisse d’impôt sur les sociétés et 3,5 milliards d'euros viendront de la disparition de la C3S, taxe qui pèse sur le chiffre d’affaires des entreprises. Mais depuis quelques jours, l’idée d’en utiliser une partie pour baisser à nouveau les charges fait son chemin.

Si on baisse les charges, on fait de la politique de la demande. On baisse des cotisations sociales, donc on joue sur le prix du travail et donc les salaires, mais aussi le financement de la protection sociale.

Si on baisse l’impôt sur les sociétés, on fait de la politique de l’offre. On réduit les recettes publiques en taxant moins le bénéfice, donc on taxe moins le capital au profit de l’investissement. Entre la baisse de charges qui baisse le coût du travail et la baisse de l’impôt sur les sociétés qui baisse le coût du capital, c’est évidemment la seconde solution qu’il faut privilégier. Cela fait des années que l’on baisse le coût du travail jusqu’au CICE dont le premier bénéficiaire a été La Poste.

Nicolas Doze