BFM Business

Espagne: la droite conserve la Galice, les indépendantistes gagnent au Pays basque

Mariano Rajoy peut souffler, son parti conserve la Galice, ravagée par la crise.

Mariano Rajoy peut souffler, son parti conserve la Galice, ravagée par la crise. - -

Le double scrutin régional, ce dimanche 21 octobre en Espagne, a livré son verdict. Le parti de Mariano Rajoy conserve largement la Galice, tandis que la percée indépendantiste se confirme au Pays basque.

Mariano Rajoy peut pousser un ouf de soulagement. La droite du chef du gouvernement espagnol garde la majorité absolue en Galice, une région ravagée par la crise -le chômage atteint 21% de la population active- qui constituait le principal enjeu de ce scrutin. Les indépendantistes, eux, confirment leur percée attendue au Pays basque, selon des sondages effectués dimanche à la sortie des bureaux de vote dans les deux régions.

Ce double scrutin régional constituait un test pour Mariano Rajoy, fragilisé par la crise économique et par la montée du nationalisme au Pays basque, où la gauche indépendantiste arrive deuxième, comme en Catalogne.

Le parti de Rajoy augmente le nombre de ses députés en Galice

Au Pays basque, justement, les nationalistes conservateurs du PNV arrivent en tête avec 24 à 27 sièges sur 75, les indépendantistes de EH Bildu remportent 23 à 26 sièges, devant les socialistes (13 à 15) et le Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy (9 à 11), selon un sondage Ipsos diffusé par les télévisions. Le vote se déroulait un an après l'annonce historique par le groupe armé ETA qu'il mettait fin définitivement à la violence, le 20 octobre 2011.

En Galice, la région natale de Mariano Rajoy, le PP remporte 39 à 42 députés sur 75, soit plus que la majorité absolue de 38 qu'il détient actuellement, devant les socialistes (18 à 20), selon un autre sondage.

BFMbusiness.com