BFM Business

El Khomri veut "concilier la performance sociale et la performance économique"

Myriam El Khomri ouvre les négociations sur la réforme du droit du travail.

Myriam El Khomri ouvre les négociations sur la réforme du droit du travail. - Kenzo Tribouillard - AFP

Myriam El Khomri était l'invitée d'Europe 1 ce 10 septembre. Elle est revenue sur le rapport sur le droit du travail remis, la veille, par Jean-Denis Combrexelle à Manuel Valls.

"Ce rapport est important car il propose des réformes structurelles". Myriam El Khomri, ministre du Travail et l'invitée d'Europe 1, se félicite du rapport Combrexelle remis la veille au Premier ministre. D'après elle, il va permettre "d'assurer des garanties aux salariés tout en assurant plus de souplesse aux entreprises". "Nous avons, dans notre pays, une culture d'affrontement. Et l'enjeu est de passer à une culture de la négociation".

Elle veut "concilier la performance sociale et la performance économique". Myriam El Khomri assure qu'une meilleure compétitivité économique permettra une meilleure lutte contre le chômage. "Les secteurs qui recrutent sont des TPE et PME, il faut donc s'adapter". Pour autant, elle ne veut pas que ça se fasse à n'importe quel prix.

Ouverture des négociations

Les négociations avec les partenaires sociaux sont donc ouvertes ce 10 septembre. "A partir de là, ils me feront part de leurs observations. Début octobre, nous lancerons une deuxième phase de concertation pour voir ce que nous intègrerons dans une loi. Elle devrait passer en conseil des ministres fin 2015, début 2016. A partir de là, il y aura tout le travail après avec les parlementaires".

Si Myriam El Khomri reconnaît que cette réforme "n'est pas dans la simplicité", elle précise que la "question n'est pas la taille du code du travail". Pour elle, l'important reste la protection des salariés.

D. L.