BFM Business

Delphine Gény-Stephann, une dirigeante de Saint-Gobain à Bercy

Delphine Gény-Stephann avait commencé sa carrière à Bercy

Delphine Gény-Stephann avait commencé sa carrière à Bercy - Prises de vue en 2016 - ©Saint-Gobain / ph. Jean Chiscano

Delphine Gény-Stephann a été nommée secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire ce vendredi 24 novembre. Elle était entrée chez Saint-Gobain en 2005.

Les remaniements sont toujours source de surprises. Celui annoncé ce vendredi ne déroge pas à la règle.

Alors qu'Amélie de Montchalin, députée LaREM et membre de la Commission des finances de l'Assemblée nationale, semblait tenir la corde pour faire son entrée à Bercy, c'est finalement Delphine Gény-Stephann, une cadre de Saint-Gobain, qui a été nommée secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire.

Elle remplacera Benjamin Griveaux, nommé secrétaire d'État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement. La passation de pouvoir aura lieu samedi matin.

Inconnue du grand public, la nouvelle secrétaire d'État a en tout cas reçu les louanges de Gilles Boyer, conseiller d'Édouard Philippe qui la décrit comme "formidable".

Ancienne Chef de Bureau à l'APE

Âgée de 49 ans, cette ingénieure des Ponts-et-de Chaussée et polytechnicienne avait fait son entrée dans le groupe en 2005. Avant sa nomination elle était directrice générale du "Carbure de Silicium et Quartz" au sein du pôle matériaux innovants de Saint-Gobain. Elle était encore auparavant directrice du plan et de la stratégie du groupe.

"Saint-Gobain est un vivier de talents et nous sommes très fiers de cette nomination", a réagi auprès de l'AFP une porte-parole du groupe.

La nouvelle secrétaire d'Etat a également siégé au sein de conseils d'administration de plusieurs groupes, dont Thalès ou encore Giat Industries.

Delphine Gény-Stephann était également jusqu'à présent membre du conseil d'administration du groupe de Défense Thales. Elle avait également été administratrice du groupe Giat Industries.

Bien que venant directement du privé, Delphine Gény-Stephann n'est pas complètement étrangère à Bercy, loin s'en faut. Elle avait en effet commencé à travailler en 1994 au Trésor, avant de rejoindre de 1999 à 2005 l'agence des participations de l'État, l'APE où elle était Chef de Bureau. Une ligne sur son CV qui revêt une certaine importance quand on sait que le gouvernement a plusieurs privatisations dans ses tuyaux pour alimenter un fonds de 10 milliards destiné à "l'innovation de rupture".

Elle avait par ailleurs été faite, en juillet 2014, chevalier de la Légion d'honneur par Arnaud Montebourg, alors ministre de l'Économie et du Redressement productif.

J.M.