BFM Business

De plus en plus de fonctionnaires

-

- - BERTRAND LANGLOIS / AFP

La réforme de la fonction publique est présentée ce mercredi en Conseil des Ministres. Emmanuel Macron s’est fixé comme objectif de réduire de 120 000 le nombre de fonctionnaires sur le quinquennat. Depuis 1981, le nombre d'agents publics n’a quasiment jamais cessé d’augmenter.

Aujourd’hui, en France, un actif sur cinq est fonctionnaire. Il est rattaché à l’un des trois versants de la fonction publique (Etat, territoriale, ou Hospitalière). Des effectifs qui ne cessent d’augmenter : ils ont cru de 40% depuis 1981. Les embauches de fonctionnaires sont massives au début du premier mandat de François Mitterrand. La cohabitation avec le gouvernement de Jacques Chirac va marquer une très courte pause, avant que l’ascension ne reprenne en 1988. Au total 500 000 nouveaux postes auront été créés dans la fonction publique sous François Mitterrand.

38 ans de hausse quasi ininterrompue

Le bilan sera encore plus élevé sous les mandats de Jacques Chirac : + 800 000 fonctionnaires ! A l’époque, le passage aux 35H, sous le gouvernement socialiste de Lionel Jospin, aura entraîné 50 000 embauches dans la fonction publique. En 2009 et 2010, Nicolas Sarkozy aura été le seul président à parvenir à faire baisser le nombre de fonctionnaires, en taillant massivement dans l’armée, et en appliquant à l’Etat la règle du non remplacement d’un départ à la retraite sur deux. Une baisse en trompe l’œil car sur l’ensemble de son quinquennat, les rangs de la fonction publique continueront quand même à grossir.

En fait, si la fonction publique d’Etat a réussi a stabilisé les embauches depuis les années 2000, c'est surtout parce qu'il y a eu dans le même temps plusieurs vagues successives de décentralisation. Au fur et à mesure que l’Etat déléguait ses compétences aux collectivités locales, ces dernières prenaient le relais et embauchaient pour exercer leurs nouvelles missions.

Embauches massives dans les collectivités

La Cour des Comptes a d’ailleurs déjà alerté sur le niveau d'embauche des collectivités : le nombre d’agents y à bondi de 27,5% entre 2002 et 2013. Une augmentation que la Cour juge injustifiée car plus de la moitié des nouveaux effectifs a été recrutée par des communes qui n’avaient pas fait l’objet de nouveaux transferts de compétences.

Sous François Hollande, les embauches vont ralentir, bien que les effectifs continuent d’augmenter, notamment avec sa promesse tenue de créer 60 000 nouveaux postes dans l’Education nationale.

Aujourd’hui, ils sont donc 5,5 millions de fonctionnaires en France. Emmanuel Macron veut supprimer 120 000 postes sur son quinquennat. Un objectif que la plupart des spécialistes jugent impossible à atteindre. En 2017, la masse salariale dans la fonction publique (avec les cotisations employeurs) s’est élevée à 290 Milliards d’euros, soit 22,4% des dépenses publiques et 12,7% du PIB.