BFM Business

Dans 16 pays d'Europe, l'électricité est moins chère qu'en France

Alors que les tarifs de l'électricité augmentent de près de 6% ce samedi, qu'en est-il chez nos voisins? Selon Eurostat, 16 pays paient moins cher leur électricité. Parmi eux, le Luxembourg, les Pays-Bas ou encore la Finlande.

Le prix du tarif réglementé de l’électricité augmente ce samedi de 5,9%. C’est une très forte hausse. Du jamais vu depuis le milieu des années 80. Et à l’époque, il y avait beaucoup plus d’inflation qu’aujourd’hui.

Avec cette nouvelle hausse, le prix moyen du kwH pour les ménages va faire un nouveau bond, rapprochant un peu plus les tarifs français de la moyenne européenne (0,21 euro du kWh selon Eurostat). Il est désormais bien loin le temps où EDF pouvait offrir grâce au nucléaire l’une des électricités les moins chères d’Europe.

12e rang européen

Selon les chiffres que vient de publier l’institut statistique européen, le prix moyen du kWh atteignait en France 0,18 euro au deuxième semestre 2018. Un niveau qui la place au douzième rang des pays de l’Union européenne où l’électricité coûte le plus cher. Autrement dit, les citoyens de seize pays bénéficient d’un kWh plus abordable. Et parmi eux, les Luxembourgeois et les Néerlandais dont le pouvoir d’achat est supérieur à celui des Français. 

Il faut dire que depuis dix ans, le prix moyen du kWh a augmenté de 44% soit près de deux fois plus que la moyenne européenne (+23%). Et le principal responsable de cette envolée des prix, c’est la fiscalité. Depuis 2000, l’ensemble des taxes qui pèsent sur l’électricité a augmenté de 650%. Aujourd’hui, elles représentent 36% du prix facturé aux ménages. Un taux qui pour autant ne constitue pas un record. Au Danemark, au Portugal ou en Allemagne, l’électricité est taxée à plus de 50%!

Prix du kWh dans les pays européens au second semestre 2018
Prix du kWh dans les pays européens au second semestre 2018 © Eurostat
Pierre Kupferman