BFM Business

Combien va coûter aux gouvernements le plan d’aide à la Grèce ?

Le plan d'aide à la Grèce risque de coûter cher

Le plan d'aide à la Grèce risque de coûter cher - -

Entre la baisse des taux d’intérêts et l’allongement des échéances, le manque à gagner pour les pays de la zone euro risque d’être important. Pour la France, cela pourrait atteindre 1,5 milliard d’euros.

L'heure est au calcul après le plan d'aide annoncé à la Grèce. Baisse des taux d'intérêts, allongement des échéances,... beaucoup d'analystes ont tenté de chiffrer le manque à gagner pour les pays de la zone euro.

Peu de gouvernements osent dire ce que ces nouvelles mesures vont leur coûter. Seule l'Allemagne a officiellement donné le chiffre, et là-bas, le manque à gagner s'élève à 2,7 milliards d'euros. En France, le gouvernement n'a donné qu'un seul montant, celui lié à la baisse des taux d'intérêts. Ce qui représente 115 millions d'euros de manque à gagner par an, sur toute la durée du prêt. Mais à en croire certaines estimations, la facture totale, toutes mesures confondues, s'élèveraient à près d'1 milliard et demi d'euros.

Reste que, comme le souligne certains analystes, tous ces chiffres n'ont pas de sens. Car la France regagne d'un côté ce qu'elle perd de l'autre. Comme le dit l'un d'eux, bien malin qui sait dire à quel taux la France emprunterait sans ces plans d'aide.

Caroline Morisseau