BFM Business

Coeuré: "un euro plus fort justifie une politique monétaire plus accommodante"

Pour Benoit Coeuré (à  droite), la BCE prend en compte l'évolution du taux de change dans ses actions.

Pour Benoit Coeuré (à droite), la BCE prend en compte l'évolution du taux de change dans ses actions. - Soeren Stache - AFP

Benoit Coeuré, membre du directoire de la BCE, a justifié, mardi 9 septembre, la politique monétaire prévue par la Banque centrale européenne.

Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, estime qu'un euro plus fort justifie une politique monétaire plus accommodante, dans un entretien publié sur le site internet de la Fondation Robert Schuman.

S'échangeant pour moins de 1,29 dollar mardi, l'euro a reculé depuis l'annonce jeudi par la BCE d'une nouvelle baisse de ses taux directeurs à de nouveaux plus bas et d'un programme d'achats d'actifs.

Baisse du niveau de l'euro demandée

Une baisse du niveau de l'euro est demandée par des responsables politiques européens, notamment français, ces derniers jugeant qu'elle contribuerait à relancer une économie française stagnante.

"Quand la BCE dit qu'elle n'a pas d'objectif de taux de change (puisqu'elle a principalement un objectif de hausse des prix), ceci ne l'empêche évidemment pas de prendre l'évolution du change dans son analyse et dans ses actions", déclare Benoît Coeuré dans cet entretien.

"Toutes choses égales par ailleurs, un euro plus fort justifie une politique monétaire plus accommodante", poursuit-il.

D. L. avec AFP