BFM Business

Christian Estrosi menace Molex de représailles

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, menace Molex de représailles après l'annonce de l'arrêt du plan social par le groupe américain.

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, menace Molex de représailles après l'annonce de l'arrêt du plan social par le groupe américain. - -

Sur RMC, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi menace de représailles le groupe Molex, si celui-ci continue à refuser de financer son plan social.

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, réagissait à la récente décision du groupe américain Molex d'arrêter de financer le plan social à destination des salariés de l'usine française de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne). La maison-mère n'avait pas apprécié que les 23 salariés, licenciés en octobre 2009, contestent le montant de leurs indemnités devant la justice.

« C'est inacceptable et scandaleux », estime Christian Estrosi. « C'est même une vengeance à l'égard des salariés. J'exige que Molex France respecte ses engagements. Nous allons utiliser des moyens de pression. Il faut savoir qu'aujourd'hui Molex Etats-Unis a des brevets qui permettent de fabriquer un certain nombre de pièces par exemple pour PSA, pour Renault. Et bien je demanderai à ces équipementiers français de ne plus passer de commandes à Molex. C'est très clair ».

bourdinandco