BFM Business

Ceta: "Une UE forte est profitable au monde entier", selon Trudeau

Justin Trudeau, Premier ministre canadien.

Justin Trudeau, Premier ministre canadien. - FREDERICK FLORIN / AFP

En déplacement au Parlement européen, le Premier ministre canadien a salué la ratification de l'accord UE/Canada, avant de le présenter comme l'un des accords les "plus durables et progressistes du monde".

Venu saluer au Parlement européen de Strasbourg l'approbation mercredi par les eurodéputés de l'accord controversé de libre-échange UE/Canada (Ceta), le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a estimé qu'une "Union européenne forte est profitable au monde entier". 

"Le Canada sait qu'une voix européenne efficace sur la scène mondiale n'est pas que préférable, elle est essentielle", a-t-il plaidé. Il est à cet égard le premier dirigeant canadien en exercice à s'exprimer dans l'hémicycle strasbourgeois.

L'un des accords les "plus durables et progressistes au monde"

En proie au doute, l'UE est fortement ébranlée par le départ programmé du Royaume-Uni, le Brexit, ainsi que par l'élection aux États-Unis de Donald Trump, favorable au retrait britannique et qui semble prôner le protectionnisme. "Nous devons choisir de diriger l'économie internationale et pas simplement être sujets à ses caprices", a déclaré Justin Trudeau aux eurodéputés, se posant en allié de l'UE, "un modèle sans précédent de coopération pacifique".

"Si nous réussissons, le Ceta peut devenir le modèle de tous les futurs accords commerciaux ambitieux. Sinon, il pourrait bien s'agir du dernier", a averti le Premier ministre libéral, qui considère cet accord comme l'un des "plus durables et progressistes au monde".

P.L avec AFP