BFM Business

Cécile Duflot: "l'austérité nous emmène dans le mur"

Cécile Duflot était l'invitée de BFM Politique, dimanche 28 avril.

Cécile Duflot était l'invitée de BFM Politique, dimanche 28 avril. - -

La ministre du Logement était l'invité de BFMTV-RMC-Le Point, dimanche 28 avril. Elle s'est exprimée sur les différentes mesures pour le logement qu'elle présentera ce jeudi, mais aussi sur la politique intérieure et européenne.

En raison de la fête du travail, le gouvernement tiendra exceptionnellement son Conseil des ministres jeudi 2 mai. L’occasion pour Cécile Duflot de présenter une série de mesures destinées notamment à favoriser la construction de logements. Et ce en vue de tenir la promesse du candidat Hollande, à savoir 500.000 habitations, dont 150.000 logements sociaux, par an.

Invitée de BFM Politique, la ministre du Logement a détaillé ces mesures, précisant que beaucoup seraient prises par ordonnance afin d’accélérer le mouvement.

Mais c’est surtout sur la politique nationale et européenne menée par le gouvernement français que la ministre s’est exprimée avec force. En pleine polémique autour d’une éventuelle "confrontation" avec l’Allemagne et d’une fronde des députés PS, la question de l’austérité a évidemment été abordée.

"On ne réfléchit pas avec un pays comme avec une entreprise"

Et l’on peut dire que, comme à son habitude, Cécile Duflot n’y est pas allée par quatre chemins. "Je suis déterminée à dire que l’austérité nous emmène dans le mur", a-t-elle déclaré. "On a imposé cette politique aux Grecs, aux Espagnols, on peut constater la situation. Oui, on a baissé la dépense publique. Mais à quel prix ?"

"Avec un taux de chômage si élevé, avec une destabilisation de l’économie, un affaiblissement de la production qui rendent ces pays encore plus vulnérables", a-t-elle poursuivi.

Et de faire passer un message: "si on veut préparer l’avenir, on ne réfléchit pas avec un pays comme avec une entreprise. On ne va pas fermer les maternités, etc. On doit être capable d’investir sur l’avenir, et notamment dans la transition énergétique. C’est un enjeu décisif."

Y.D.