BFM Business

Bruxelles exhorte Athènes à "passer à la vitesse supérieure" sur les réformes

Valdis Dombrovskis, le vice-président de la Commission européenne

Valdis Dombrovskis, le vice-président de la Commission européenne - Emmanuel Dunand - AFP

Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne, a appelé la Grèce à constituer "une liste de réformes complètes et crédible". "Nous avons perdu assez de temps", estime-t-il.

Le vice-président de la commission européenne, Valdis Dombrovskis, a pressé samedi la Grèce de "constituer une liste de réformes complète et crédible", dans un entretien au quotidien allemand Bild.

"Le gouvernement grec doit s'accrocher et constituer une liste de réformes complète et crédible", a-t-il affirmé, ajoutant: "nous avons perdu beaucoup de temps. Désormais, les négociations sont en cours, mais nous devons encore passer à la vitesse supérieure".

Le gouvernement grec d'Alexis Tsipras discute depuis son arrivée avec les créanciers du pays, FMI et UE, pour essayer d'obtenir une tranche de 7,2 milliards d'euros de prêts, sans renoncer à ses engagements sociaux vis-à-vis de ses électeurs.

Or, certaines de ces promesses vont à l'encontre des souhaits de réformes voulus par les créanciers. "La Grèce doit faire encore plus, notamment dans l'assainissement de ses finances publiques, sur les retraites et sur le marché du travail", a souligné Valdis Dombrovskis.

"Chaque jour sans accord rend la situation des citoyens grecs encore plus difficile"

"La Grèce doit maintenant proposer des réformes et ne peut pas seulement refuser celles qu'on lui propose". "Chaque jour sans accord rend la situation des citoyens grecs encore plus difficile et en ce qui concerne la situation financière, il y a toutes les raisons d'agir vite", a estimé le vice-président de la commission.

Le gouvernement grec, en quête urgente d'un accord avec ses créanciers pour toucher une tranche de prêts vitale, souhaite mettre cette question au menu d'un sommet européen prévu à Riga la semaine prochaine, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement.

Les dirigeants européens seront rassemblés jeudi et vendredi prochains à Riga, en Lettonie, pour un "sommet du Partenariat oriental" consacré aux relations de l'UE et des pays d'Europe orientale et du Caucase du Sud. La Grèce risque d'être à court de liquidités d'ici "deux semaines", a affirmé lundi le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis.

J.M. avec AFP