BFM Business

Bernard Cazeneuve appelle la gauche "à ne pas compromettre la solidarité" européenne

Bernard Cazenuve tente de convaincre les élus socliasites opposés au pacte budgétaire européen

Bernard Cazenuve tente de convaincre les élus socliasites opposés au pacte budgétaire européen - -

Interviewé sur BFM Business, Bernard Cazeneuve, ministre des Affaires européennes, a demandé à ses alliés de ne pas bloquer la politique européenne engagée par le gouvernement. Il appelle ainsi à voter en faveur du pacte budgétaire européen.

La politique européenne du gouvernement ne fait pas consensus au sein de la majorité. En cause notamment : le pacte budgétaire européen que les écologistes, alliés au Parti Socialiste, risquent de ne pas voter. Même certains parlementaires socialistes, dont le député de l’Essonne Jérôme Guedj, ont menacé de ne pas approuver le texte lors de son examen devant l’Assemblée nationale.

Le gouvernement entame donc une grande campagne de communication pour convaincre ces récalcitrants. Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires politiques européennes, leur a adressé un message dans le Grand Journal de BFM Business, jeudi 20 septembre. 

Il appelle ainsi les élus de gauche réticents "à ne pas compromettre la réussite d’une politique qui commence à organiser la solidarité en Europe que nous avons toujours voulu", et dont le pacte budgétaire européen fait selon lui partie.

Une austérité à perte de vue

Il estime qu'un tel blocage pourrait condamner "les peuples européens à l’austérité à perte de vue". Dans la continuité, Bernard Cazeneuve demande à ne pas faire obstacle "à la remise en ordre de la Finance que nous avons souhaité", au niveau européen. Le ministre fait notamment allusion au mécanisme de supervision bancaire unique de la zone euro, qui doit être confié à la Banque centrale européenne.

Bernard Cazeneuve affirme "ne pas désespérer" que ses alliés comprennent l’importance de ces enjeux, et soutiennent donc le pacte budgétaire européen.

Julien Marion