BFM Business

Aide internationale: la Grèce sur la bonne voie

La Troika indique qu'un accord préliminaire a été trouvé avec les autorités grecques sur le versement d'une nouvelle tranche de prêt.

La Troika indique qu'un accord préliminaire a été trouvé avec les autorités grecques sur le versement d'une nouvelle tranche de prêt. - -

La troïka, composée des représentants des bailleurs de fonds d'Athènes, donne ce lundi 8 juillet un avis positif à l'octroi d'une nouvelle tranche de prêt. Mais elle émet des réserves sur l'application des réformes dans le pays.

Les ministres des Finances de la zone euro ne vont pas chômer pour leur rendez-vous mensuel ce lundi 8 juillet. Au menu de cet eurogroupe: la situation politique du Portugal, l'entrée de la Lettonie en zone euro, et l'aide à la Grèce. Sur ce dernier sujet, les argentiers européens devront décider d'octroyer ou non à Athènes une nouvelle tranche de crédits de 8 milliards d'euros.

La troïka, la délégation des bailleurs de fonds internationaux d'Athènes, se sont retirés du pays aujourd'hui. Dans un communiqué au ton ambivalent, les représentants de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international indiquent qu'un accord préliminaire a été trouvé avec les autorités grecques "sur les réformes économiques et financières nécessaires pour garantir que le programme d'aide reste sur les rails".

D'importants progrès constatés

Mais ils notent également des "retards" dans l'application de certaines contreparties à l'aide internationale. Une référence notamment aux 4.000 suppressions d'emplois dans la fonction publique, et aux 25.000 mutations d'agents exigées par les créanciers de la Grèce. Or l'exécutif grec a réclamé la semaine dernière plus de temps pour procéder à ces coupes.

Pour autant, la Commission, la BCE et le FMI estiment que "d'importants progrès continuent d'être enregistrés". "Les autorités se sont engagées à prendre des mesures correctives pour assurer la réalisation des objectifs budgétaires pour 2013-2014", a ajouté la troïka. Mais elle continue de tempérer: "les perspectives restent cependant incertaines".

Les ministres des Finances se retrouvent à partir de 17 heures. Une réunion à laquelle est conviée la directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde. Ils pourraient décider, comme c'est le cas actuellement, de morceler encore plus les tranches d'aide à la Grèce, et de les distribuer au compte-goutte en échange d'avancées sur l'application des réformes promises.

Nina Godart