× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Droit du travail: pourquoi il faut bien compter les jours de congé qu'on prend durant une période d'essai

cassation
 

Congédié deux jours après la fin de sa période d'essai, un salarié s'estimait victime d'un licenciement abusif. Mais pour la Cour de Cassation, puisqu'il avait pris une semaine de congés, la période d'essai était prolongé de sept jours et non de cinq comme il le pensait. Son employeur avait donc le droit de mettre un terme à son contrat.

Votre opinion

Postez un commentaire