Volkswagen fait l'objet de plusieurs enquêtes après le scandale des moteurs truqués.
 

Les juges allemands ont refusé de transmettre des documents à leurs homologues français, ont indiqué ces derniers dans une lettre adressée aux parties civiles.

Votre opinion

Postez un commentaire