Des fichiers de caisse de retraite utilisés abusivement par Humanis et Malakoff Médéric

La CNIL met en demeure des sociétés d'HUMANIS et MALAKOFF-MÉDÉRIC de cesser d’utiliser pour de la prospection commerciale des données personnelles collectée afin de payer les allocations retraite.
 

La Cnil épingle les groupes de protection sociale Malakoff Médéric et Humanis, pour avoir utilisé à des fins de prospection commerciale les données personnelles issues des caisses complémentaires de retraite Agirc et Arrco. Des centaines de milliers de cotisants sont concernés.

Votre opinion

Postez un commentaire