Des dirigeants d'un magasin E.Leclerc mis en examen pour harcèlement moral

Mis à jour le
Vingt cinq salariés avaient déposé plainte contre les dirigeants du magasin Leclerc d'Héricourt (Haute-Saône) qui ont été mis en examen.
 

Femmes enceintes devant porter des charges lourdes, heures supplémentaires non comptabilisées, remarques désobligeantes: deux propriétaires d'un supermarché à Héricourt (Haute-Saône) et leur directeur commercial ont été mis en examen mercredi pour harcèlement moral. Les faits ont été révélés lors d'une procédure début 2018 devant les prud'hommes initiée par 14 salariés licenciés.

Votre opinion

Postez un commentaire