Mis à jour le
L'usine située à Courtenay produit des filtres à basse porosité, ne correspondant plus aux nouvelles normes anti-pollution.
 

Le groupe japonais Ibiden a confirmé la fermeture de son usine de filtres à particules pour véhicules diesel à Courtenay (Loiret). Elle emploie près de 320 salariés. En cause, la fabrication de filtres qui ne correspondent plus aux normes antipollution récentes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire