BFM Business

Darmanin: "la meilleure prime qu’on peut donner aux soignants, c’est de respecter les gestes sanitaires"

-

- - RMC/BFMTV

Interrogé sur d'éventuelles primes pour les médecins, les infirmières et tout le personnel de santé qui lutte contre le coronavirus, le ministre de l'Action et des comptes publics est resté évasif sur RMC et BFMTV ce mercredi.

Alors que le gouvernement s'apprête à débloquer 45 milliards d'euros pour soutenir les entreprises pendant la crise sanitaire, quid de primes pour les soignants, actuellement en première ligne? Face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV ce mercredi, Gérald Darmanin a évoqué des revalorisations de salaires en discussion.

Dans la loi de Finances rectificative que l'exécutif s'apprête à présenter au Parlement, "2 milliards d’euros d’urgence" sont prévus pour l'Hôpital, a fait savoir le ministre de l'Action et des Comptes publics. "Sur ces deux milliards, il y a l’achat des masques et des produits, mais aussi la revalorisation pour le personnel soignant, que nous discutons avec le ministre de la Santé et des Solidarités", a-t-il fait savoir.

Les heures supp' dues seront payées

Pour le moment, le gouvernement prévoit simplement que "chaque heure supplémentaire travaillée dans cette période de crise sera évidemment payée à tout le personnel soignant et administratif des hôpitaux", a souligné le ministre.

Alors certes, la loi prévoit de toute façon que les heures supp' sont dues, mais pour Gérald Darmanin, "aujourd’hui la meilleure prime qu’on peut donner aux soignants, c’est de respecter les gestes sanitaires, de ne pas faire la fête, de ne pas sortir, de ne pas encombrer inutilement la médecine de ville et les urgences". 

Nina Godart