× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
upsa
 

En ajoutant l'anti-douleur à la liste des médicaments génériques, l'agence nationale de sécurité du médicament provoque l'émoi dans l'usine d'Agen qui le produit. Cette décision, prise cet été, autorise les pharmaciens à proposer des génériques moins chers que le Dafalgan Codéiné. La direction du laboratoire agenais aurait sollicité un rendez-vous avec l’ANSM.

Votre opinion

Postez un commentaire