BFM Business

Crise sanitaire: 51% des actifs de 50 à 62 ans revoient le rapport à leur future retraite

Selon un sondage OpinionWay, 71 % des actifs seniors déclarent s’être posé des questions sur les conséquences possibles de la crise sanitaire sur leur future retraite.

Selon un sondage OpinionWay, 71 % des actifs seniors déclarent s’être posé des questions sur les conséquences possibles de la crise sanitaire sur leur future retraite. - Philippe Hughen-AFP

La crise sanitaire incite la moitié des personnes se situant à plus ou moins dix ans du départ à la retraite à réfléchir davantage à leur retraite, selon un sondage OpinionWay réalisé auprès de 2000 Français actifs à la demande de l'Agirc-Arcco.

La crise sanitaire et économique actuelle contraint les salariés proches de la retraite à appréhender différemment leur départ futur de la vie active. Ils sont 71 %, parmi les actifs seniors (entre 50 et 62 ans), à déclarer s’être posé des questions sur les conséquences possibles de la crise sanitaire sur leur future retraite.

C'est l'un des principaux enseignements tirés du sondage d'OpinionWay, réalisé sur plus de 2000 Français actifs, âgés de 50 à 62 ans, sur leur rapport à leur future retraite à la demande de l’Assurance retraite et l’Agirc-Arrco (retraite complémentaire). Ses résultats ont été diffusés à l’ouverture de la sixième édition des Rendez-vous de la retraite organisés par ces organismes

L'impact de la crise sur leur situation professionnelle

Selon cette enquête, la crise sanitaire "a fait évoluer la situation professionnelle d’un peu plus d’un quart des actifs âgés de 50 à 62 ans, concernés par une période de chômage ou d’activité partielle et/ou par une baisse de rémunération".

Résultat, ces situations ont conduit ces actifs seniors à anticiper la préparation de leur retraite ou à l’appréhender différemment.

Pour 51%, la crise les inciterait à revoir leur rapport à la retraite

"La moitié d’entre eux (51 %) estiment que le contexte de crise pourrait les inciter à revoir leur rapport à la retraite. Un tiers (33 %) avouent avoir déjà commencé à y réfléchir. La proportion monte à 54 % chez les artisans, commerçants, chef d’entreprise, plus impactés que d’autres catégories par une baisse de revenus" souligne ce sondage.

Deux sujets préoccupent particulièrement les actifs âgés de 50 à 62 ans sur leur future retraite: le montant de leur future pension et le nombre d’années qu’il leur reste à travailler pour disposer d'une retraite suffisante, pour plus de 80 % d’entre eux.

L'aspect financier pèse lourd dans le choix de départ à la retraite

Ces actifs avouent d’ailleurs que l’aspect financier pèse fortement dans le choix de leur départ à la retraite (84 %) avec notamment la volonté d’acquérir un pouvoir d’achat suffisant.

Parmi leurs autres questionnements qu'ils ont exposés, les sondés déclarent se soucier également de l’impact que peuvent avoir sur leur future retraite leurs choix de vie personnels et professionnels (74 %).

Enfin, 70 % d’entre eux avouent s’interroger sur les possibilités de fin de carrière accessibles dans leur situation (retraite anticipée, retraite progressive, dispositif carrière longue…).

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco