BFM Business

Coronavirus: l'Euromillions enregistre son pire niveau de participation depuis sa création

Des grilles d'Euromillions, 2017

Des grilles d'Euromillions, 2017 - Thomas Samson - AFP

Moins de dix millions de grilles ont été enregistrées lors du dernier tirage mardi soir. Du jamais vu depuis le tout premier tirage il y a 16 ans.

L’Euromillions à son tour victime de l’épidémie de coronavirus. D’après Tirage-Gagnant, la loterie européenne a enregistré 9,9 millions de grilles lors du dernier tirage mardi 24 mars. C’est le pire niveau de participation depuis la création du jeu en 2004. A titre de comparaison, plus 21 millions de grilles sont jouées en moyenne au mois de mars le mardi. 

Au total, 843.000 grilles gagnantes ont été enregistrées, sans gagnant au rang n°1 ni au rang n°2. Le plus bas niveau jamais observé. En France, la participation à l’Euromillions est en baisse de 35% par rapport à un mardi classique. Avec seulement 200.000 grilles gagnantes. 

Si 80% des points de vente de la FDJ sont ouverts en France, l’activité de l’entreprise a chuté de moitié depuis la mise en place des mesures de confinement. Et pour cause, il est interdit d’effectuer des déplacements uniquement pour jouer à un jeu de grattage ou de tirage. 

Jeux de loterie suspendus en Espagne

Difficile à encaisser pour l’opérateur historique de la loterie en France. D’autant que "le chiffre d’affaires des loteries représente 80% du chiffre global de la Française des Jeux avec un taux de retour au joueur compris entre 50% et 55%, plus faible qu’aux jeux de grattage, creusant ainsi (ses) bénéfices", rappelle Tirage-Gagnant.

La France n’est évidement pas le seul pays où l’Euromillions marque un sérieux coup d’arrêt. Outre-Manche, le dernier tirage a enregistré une baisse de 37% mardi, premier jour de confinement total au Royaume-Uni. 

En Espagne, toutes les ventes de jeux de grattages et de loteries ont été suspendues le 15 mars. Il y est donc impossible de participer aux tirages Euromillions. Enfin, "au Portugal, en Belgique, en Irlande, en Autriche, au Luxembourg, ou encore en Suisse, les confinements ralentissent considérablement les prises de jeux, toutes en chute libre", conclut Tirage-gagnant. Les tirages Euromillions devraient tout de même se poursuivre, au moins jusqu'au 14 avril. 

Paul Louis